S'identifier - Contact

Les petites choses

Une question de point de vue

Depuis le début de l'année, Crapouillot a du mal à faire son travail scolaire. Et ce qu'on lui demande en général. On a essayé la douceur, la patience, la compréhension, le détachement. Sans succès. Il comprend ce qu'on lui demande mais il le fait lentement. Ou pas. 

Nous savons qu'il s'ennuie, qu'il n'aime pas aller à l'école. Malheureusement, nous n'avons pas de plan B à lui proposer pour le moment...

Jeudi, je l'ai aidé à faire ses devoirs. Tout s'est bien passé et il m'a assuré qu'il n'en avait pas d'autres à faire. J'ai donc accepté qu'il "fasse un peu d'écran"... 1/2 heure plus tard, son père est arrivé et le temps s'est brouillé pour Crapouilot. J'ai appris que la maîtresse l'avait privé de piscine pour qu'il recopie des leçons pas écrites en classe et qu'en plus, ce n'était pas fini... Pour la peine, il a été privé d'écran quel qu'il soit jusqu'à nouvel ordre. 

Ce matin, c'est son prof de percussions qui est monté au créneau. 10 minutes d'explications à la fin du cours pour expliquer à notre chérubin que s'il ne veut pas jouer en même temps que les autres, il perturbe l'esprit d'équipe. "Ce qui m'énerve le plus, c'est qu' il comprend très vite ce qu'on lui dit !!!" a dit le prof à l'Amoureux...

En sortant du conservatoire, Crapouillot s'est fait remonter les bretelles : "avec nous, ça ne va pas, avec ton instit non plus, et maintenant, c'est ton prof de percussions qui s'y met ! J'ose espérer que ton prof d'échecs ne va pas me dire la même chose !!!" a dit le père au fils.

Cet après-midi a donc été studieux : nous avons planté Crapouillot sur une chaise dans la cuisine, entre son petit papa et sa petite maman, et l'avons gentiment averti qu'il quitterait cette place quand ses devoirs seraient faits et pas avant, ainsi que ce qu'il devait rattraper. On a noté quelques larmes, des éclats de voix, des feuilles volantes... mais la ténacité parentale a tenu.

Le cinéma a duré quand même quatre bonnes heures pendant lesquelles nous nous sommes relayés auprès de notre héritier sans lâcher le morceau.

Et ce soir, nous sommes tous les deux. Crapouillot vient me voir et me dit : "je crois que je vais pouvoir faire un peu d'écran quand même, vu que ça s'est bien passé, aujourd'hui, pour les devoirs"... Je l'ai regardé et lui ai fait répéter. J'avais bien compris la première fois !

Je me suis dit que nous n'avons vraiment pas le même point de vue !!! Il manque pas d'air, mon Crapouillot. Et en plus, il ne doute de rien !

Je précise que notre façon d'intervenir n'était peut-être pas des plus habiles... nous cherchons des pistes en permanence. La fermeté n'est pas la meilleure solution !

le 04.02.12 à 00:05 dans Chouinette, Crapouillot, la Chouette et Cie - Lu 2131 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires

Le lendemain...

Aujourd'hui, Crapouillot est de TRES bonne humeur !

lespetiteschoses - 04.02.12 à 12:45 - # - Répondre -

Commenter l'article