S'identifier - Contact

Les petites choses

La robe rose

Elle est rentrée du collège. Les yeux un peu brillants et les poches pleines de papiers de bonbons. Il a plu toute la journée mais elle a gardé sa petite robe rose achetée hier. Les cheveux, un peu fous et frisottant, tombent sur ses yeux. Elle monte dans sa chambre. Nous n'en saurons pas plus sur cette dernière journée de sixième.

Ranger les cahiers et fournitures qui ne serviront plus pendant ces semaines estivales. Chercher un doudou à emmener. Tourner en rond. Se dire quand est-ce qu'on s'appellera. Se regarder. "Je suis contente d'aller chez  Papa mais un mois, ça fait long ! Je préférais des périodes plus courtes !" elle dit. Essayer d'aller à l'essentiel sans se laisser polluer par l'inutile. Enregistrer quelques chansons sur le MP3. Recommencer parce qu'on a pas bien compris la manoeuvre. Se moucher parce qu'à défaut de pleurer, on a le nez qui pique. Se dire que le départ aurait été plus facile demain. Discuter sur quelles affaires peuvent être emmenées ou pas. S'asseoir sur le canapé et attendre quelques minutes sans rien dire. Se satisfaire de la chaleur de l'un ou de l'autre. Regarder l'heure pour être prêts. Ne pas craquer pour ne pas perturber ce départ. Rassurer Crapouillot qui dit que Chouinette, on dirait qu'elle part pour toute la vie.

Dans quelques minutes, elle sera partie. "Quand tu mettras ta robe rose, tu penseras à nous !" Elle me fait un petit signe de la tête. Pas plus car les larmes ont rempli ses yeux. Mieux vaut ne pas se parler. Elle fait son tour pour dire aurevoir à tout le monde. La Chouette lui sert le cou.

Elle s'échappe.

le 03.07.09 à 01:28 dans La vie est un arc-en-ciel - Lu 1395 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires

Ces deux billets-là sont forts. On ressent les émotions de loin.
Et celui-ci : Petites touches de phrases courtes à l'infinitif comme pour dépersonnaliser, garder le sang froid, ne pas craquer. Vraiment la partage est réussi. On vous souhaite aux uns et aux autres de garder cet amour fort et digne.

Claudio - 03.07.09 à 06:48 - # - Répondre -

A Claudio

Je te remercie.

J'ai fait lire ces deux textes à l'Amoureux qui a aussi noté les infinitifs que je n'emploie, paraît-il, que pour ce genre de textes. Je voulais surtout avoir son avis sur le 1er, où je parle plus de lui, mon intention étant de livrer mon ressenti, pas de taper sur quelqu'un.  "C'est sec", il m'a dit, "mais c'est quand même un peu ça même si pour moi, c'est un peu dur".

Au programme de l'été : passer du temps ensemble, passer du temps spécifique avec une personne à chaque fois, rire... et s'aimer.

lespetiteschoses - 03.07.09 à 12:35 - # - Répondre -

elle s'échappe...

ces textes me parlent : je les aime
bel été à vous

mcbarbara - 03.07.09 à 13:27 - # - Répondre -

A mcbarbara

Tu es aussi une maman au coeur lourd en ce moment... Je t'embrasse.

lespetiteschoses - 04.07.09 à 01:31 - # - Répondre -

émotions

Un beau texte, fait d'émotions simples et vraies, les pensées de l'enfant coupées entre deux mondes et qui quelque part voudraient être unifiée. Hé oui, il n'est jamais facile de devoir choisir d'être ici ou ailleurs alors qu'on voudrait simplement être bien !

Saravati - 03.07.09 à 14:02 - # - Répondre -

A Saravati

C'est un bon résumé...

lespetiteschoses - 04.07.09 à 01:31 - # - Répondre -

De maman a maman...

Le coeur serré et les larmes aux yeux, une réelle émotion a te lire. Ne pas craquer pour l'autre, c'est dur. On dit que les parents doivent montrer l'ecemple. Et quand la sensibilité est a fleur de peau on fait quoi? la vision de crapouillot est tellement celle des enfants, les notion du temps... Demain, une éternité, du pareil au même!
Hier dans la maison réveil 6h 30! Heurg! c'est un samedi! Ils se sont préparés tous les deux, nana excitée comme un puce, l'homme, la gueule dans ..... ! Et moi, a tourner comme un lion en cage, monbol de thé a la main. A 8h il a lancé "nana t'est prête?"presque" comme toujours. Lui, un petit sourire tendre, les bras ouvert, pour m'y accueillir. Derniers bisous... Nana me serre a son tour, je lui becote tendrement les joues "attention, mon oreille, j'ai mal" je nous regarde dans la glace.... 3 petits cm de différence..... Ma grande!on remplie l'ascenseur, "allez, bisous les amours , passez de bonnes vacances". Petit signe de la main, la porte se ferme presque sèchement. Le coeur serré, les larmes ont eu le temps de déborder sûr le trajet vers le balcon. Ils sortent en tirant leur valise, lèvent la tête.... tous les deux en coeur on "t'aime!" dernier sourire des deux vacanciers qui s'éloignent direction la gare... Les arbres fournient les caches et ce n'est plus que la voix forte et enjouée de nana que je distingue... Je rentre, ferme la porte fenêtre, et je tourne, tourne, tourne dans la maison vide pour presque 10 jours
Plein de tendresse pour toi Maman Marie
Barbara

Barbara - 04.07.09 à 10:04 - # - Répondre -

A Barbara

10 jours, ça va passer vite. Tu pourras les joindre ?

J'espère que tu as moins le cafard. C'est toujours plus difficile pour ceux qui restent...

lespetiteschoses - 06.07.09 à 02:59 - # - Répondre -

mamans

 Oui, comme Claudio, je trouve ces deux textes forts et touchants, celui-ci plus encore, pudique et profond alors que simplement dit avec justesse, j'ai le coeur serré à te lire.
Barbara qui partage aussi, je vous trouve formidable d'humanité et de tendresse.

Bises à toutes les deux.
Hélène

helenablue - 04.07.09 à 10:18 - # - Répondre -

A Helenablue

Finalement, on en dit beaucoup quand on ne dit rien à ceux qu'on aime...

lespetiteschoses - 06.07.09 à 03:00 - # - Répondre -

Donc en vacances chez son père depuis deux semaines déjà... Ouf ! Bientôt les retrouvailles pour vous tous avec la grande !!!! (j'espère qu'elle en profite quand même et qu'elle est heureuse)

catwoomen - 15.07.09 à 14:39 - # - Répondre -

A Cat

J'ai hâte de la retrouver...

lespetiteschoses - 16.07.09 à 00:16 - # - Répondre -

Commenter l'article